WE multi-activités : Tête d'Aussois en traversée

Itinéraire
Depuis le Plan d'Amont, monter au refuge de la Dent Parrachée, en passant par le pont de Sétéria. A partir du refuge, suivre le sentier au Nord s'élevant vers le Lac du Genépy. Vers 2760 m, au niveau de Plan de la Gorma, partir plein Est en restant à flanc pour arriver sous le col de la Roche Chevrière. Remonter alors les éboulis bien raides pour atteindre le col. Suivre alors l'arête débonnaire jusqu'au col de Rosoire. De là, on arrive sur un premier ressaut raide que l'on gravit pour arriver sur le fil que l'on suit jusqu'au sommet de la Tête d'Aussois. Du sommet, continuer en descendant sur l'arête jusqu'à un ressaut que l'on désescalade pour atteinte un vaste pierrier dominant le col d'Aussois. Descendre ce pierrier, pour atteindre le sentier du col que l'on suit, direction Sud, jusqu'au refuge du Fond d'Aussois. Vers 2540 m, partir à flanc pour atteindre le sentier qui remonte jusqu'au refuge de Dent Parrachée.
Conditions
Très beau, pas de vent, températures agréables.
Commentaire

La traversée étant tout de même assez longue, nous somme partis tôt afin de monter à la fraiche. Nous avons fait la boucle dans le sens Roche Chevrière - Col d'Aussois afin de passer par le refuge et de se délester de nos affaires inutiles. On évolue dans un cadre magnifique face aux sommets prestigieux : Mont-Blanc, Polset, Albaron, Grand Bec, Pierra Menta... A part au début, où l'arête est une pile d'assiettes constituée d'ardoises ou de lauzes, c'est un parcours de gros blocs enchevêtrés et relativement stables. Certes, il faut aimer la caillasse... Agréable journée où nous étions seuls jusqu'au col d'Aussois.

Date de la sortie
Samedi 14 septembre 2019
Dénivelée (m)
1300
Difficultés
Encadrant(s)
Participants
Françoise, Arnaud
Vignette principale
Sur l'arête
L'arête quasi horizontale jusqu'au pseudo sommet à gauche.
Arnaud (presque) content !
Compagnons