J1/3 Mt Perdu Du refuge de la Pineta au refuge de Goriz

Itinéraire
Du refuge de la Pineta (1240m) prendre le sentier direction SW qui traverse le Rio Cinca puis s'engage dans la forêt et tourner NW pour grimper fortement jusque la Fuente de Fayetas. Le sentier prend une direction W puis progressivement SW et continue de monter jusqu'au Col d'Anisclo (2440m). Une image y montre le parcours à suivre ensuite. Prendre direction NW sans descendre mais rester plutôt sur la ligne de cote. Le sentier bien balisé mais de plus en plus escarpé s'élève encore, sous des cascades, à l'aide de câble et de chaîne jusqu'à surplomber le cañon d'Anisclo qu'il longe ensuite à une dizaine de mètres du précipice en décrivant une grande courbe. Le sentier s'éloigne alors du canyon pour prendre une direction W puis NW où il va redescendre progressivement de nouveau vers l'W jusque sous le Morron de Arrablo pour rejoindre au SW le Collado Superior de Goriz (2343m). On descend alors vers l'W en contournant par la droite ou par la gauche un barre puis rejoindre au NW le refuge de Goriz (2160m).
Conditions
Belle journée dans l'ensemble avec un ciel légèrement voilé. Atmosphère assez lourde dans la forêt lors de la première montée, puis chaude et sèche après la fuente de Fayetas. Quelques nuages et du vent permettent de progresser moins difficilement après le col d'Anisclo. Tout le long de la course, heureusement de nombreuses sources permettent de se rafraichir et de remplir les gourdes et le terrain est très souvent très escarpé et nécessite de ranger les bâtons et de s'aider des mains.
Commentaire

Tout le monde rit bien lors de la traversée du large lit du Rio de Cincas en évoquant les difficultés annoncées, mais après l'entrée dans la forêt la pente s'élève vite et les souffles sont coupés. Il faut dire que nous partons pour 3 jours et devons porter les tentes car le refuge de Goriz est complet et ne peut nous héberger mais peut quand même nous nourrir. Les sacs sont lourds et le terrain très physique. 4h30 pour atteindre le premier col. Après le col, le terrain est encore difficile, parsemé de pierriers, de dalles glissantes où il faut utiliser des câbles, de parties assez abruptes où sont installées des chaines. Le surplomb du cañon d'Anisclo atteint, le chemin est encore long, nous sommes tout juste à moitié en distance et la descente est aussi physique et surplombante.En récompense les paysages sont extraordinaires et les pauses photo nous permettent de souffler un peu. Deux canyons magnifiques Anisclo et Ordesa, bien que vu de loin; des falaises impressionnantes par leurs hauteurs et leurs longueurs, mais aussi la formes de leurs rochers et la diversité des roches calcaires et des vues sur les pentes opposées ou sur les paysages au sud des montagnes.
Au final, une randonnée inoubliable mais qui se mérite.

Date de la sortie
Mercredi 10 juillet 2019
Dénivelée (m)
1400
Difficultés
Encadrant(s)
Participants
Marc et Stephane
Et ce n'est qu'un début
Le sentier longe le haut de la grande falaise
Partie de chaîne
Pour ces vues grandioses