Le Grand Paradis

Massif : Italie / Val d'Aoste / Valsavarenche
Sommet : Grand Paradis
Altitude Sommet (m) : 4061
Itinéraire : Depuis Pont, monter au refuge Victor Emmanuel II par le sentier. Depuis le refuge, partir au Nord dans les rochers en suivant les cairns. Vers 2800 m, remonter à l'Est le long de la moraine du glacier de Grand Paradis. A partir de 3125 m, prendre la direction S pour remonter une pente raide. Lorsque la pente s'adoucit, prendre à gauche une nouvelle pente raide pour atteindre une croupe sur laquelle arrive l'itinéraire du refuge Chabod. Contourner l'immense sérac, par la droite, direction E pour arriver sous l'arête terminale. On atteint le sommet par quelques barreaux d'échelles. Descente par une vire scabreuse versant Est puis on bascule sur le versant Ouest pour rejoindre l'itinéraire de montée que l'on suit jusqu'au refuge.
Conditions : Très beau temps, un peu chaud jusqu'au refuge. Grand beau le matin se voilant un peu dans la journée. Température douce le matin avec un faible regel mais la neige porte bien tout de même. Le glacier est encore bien bouché. Quelques crevasses commencent à apparaitre. La rimaye passe bien. Un peu de vent (thermique) au sommet.
Commentaires :

Grande classique du Val d'Aoste, le Grand Paradis est une course magnifique. Beaucoup de monde, le refuge (l'usine) est blindé. Départ du refuge à 4 h, bon nombre de cordées sont déjà parties. Franck qui a mangé du lion, donne le rythme. Nous doublons beaucoup de monde. Derrière nous, la file des lampes frontales donne l'illusion d'une descente au flambeau. Waouh ! il doit y avoir au moins 150 personnes, c'est impressionnant. On prend pied sur le glacier, on ne peut pas se perdre il suffit de suivre "la tranchée" faite par les cordées des jours précédents. On double encore du monde et au final on sera les premiers à atteindre la Madone au sommet. Pour éviter les bouchons au sommet, il y a maintenant un sens conventionnel fortement conseillé. Pour cela, on longe dans les rochers l'arête pour monter au sommet par la gauche grace à une série de barreaux installés récemment. La descente se fait par la vire exposée. Il y a 3 queues de cochon pour se protéger. Une cordée, plus maline que les autres, est montée en sens inverse. C'était  une cordée avec un guide français (évidemment), de Chamonix (re-évidemment). Quand on lui explique qu'il y a maintenant un sens conventionnel, il nous répond : "Je suis toujours monté par là et je monterai toujours par là", sans commentaire. Le panorama depuis le sommet est exceptionnel. Une bien belle journée en montagne.

Date de la sortie : Samedi 6 juillet 2019
Dénivelée (m) : 1330
Difficultés : F
Encadrant(s) : Mottet Pierre,
Participants : Arnaud, Franck
Autres photos et vidéos : Photos de Pierre
Photos de Arnaud
Traversée de la vire expo
Sur le glacier
Sur l'arête
La longue procession vers le Paradis