J2 GRAND PERRON DES ENCOMBRES

Itinéraire
Classique depuis Beaume mais nous avons fait une variante en allant en direction du col des Encombres et nous avons pris vers l'ouest au niveau de la croix du ruisseau de Saussaz, un peu plus beau mais plus long
Conditions
Bon regel, poudre sous le sommet avec alternance de neige dure
Commentaire

Pour notre deuxième jour en Vanoise nous décidons d’aller au grand Perron des Encombres.

On fait les sacs car le gite est complet ce soir et nous irons après notre course dans la vallée a l’hôtel du Lancheton a St denis. Nous avons demandé au gite un petit dej plus copieux que la veille avec des œufs brouillés etc..

D’un pas décidé par la piste de ski de fond a partir de Beaume on s’échauffe bien, David aujourd’hui a laissé le surf pour les skis.

On sort de l’itinéraire classique par Charbutan pour aller vers le col des Encombres, cela rallonge mais c’est très jolie sauf la ligne électrique.

A la croix de Saussaz vers 2000 on reprend l’itinéraire normal qui est tracé bien raide, je refais la trace au mieux, mais l’itinéraire tracé n’est pas le classique, il est plus à droite, on arrive au petit col des Encombres. C’est magnifique.

On repart pour aborder un passage bien raide avec des zig et zag bien serré, Quentin se fait aider par Doumé aux conversions.

Sous la pente terminale le long de la crête ouest certains mettent les couteaux pour être rassurés mais la neige est pas dure, le sommet se fait sans encombre hihihi.

Une ascension moins fatiguante que la veille malgré la distance, il faut dire qu’on s’est bien chauffé la veille avec nos 1650 m.

La haut du vent bien frais avec une vue a 360 où on se plait à rechercher le nom des sommets.

Nous descendons dans le pentu avec une neige mi-dure et retrouvons de la poudre plus bas où nous décidons de manger à une sorte de col.

Le reste de la descente nous la faisons par l’itinéraire normal sans aucune trace de combe en combe en recherchant la meilleure neige. On aborde la partie moins plaisante dans les arbres où la neige chaude nous freine par moment.

On arrive a Charbutan où le bar est ouvert et nous nous installons au soleil pour déguster une bière locale bien bonne.  Le proprio nous indique que c’est lui qui a tracé bien raide 2 jours avant.

On se laisse glisser par la piste de ski de fond jusqu’à Beaune et direction l’hôtel dans la vallée.

Un hôtel bien décoré avec un diner au top et du Vacqueras pour se remettre avec une ambiance sudiste. Demain direction le Grand Chible.

Date de la sortie
Samedi 15 janvier 2022
Dénivelée (m)
1500
Difficultés
Encadrant(s)
Participants
caroline, Eric, David, Doumé, Quentin
c'est loin
ça grimpe fort
en formation serré
au sommet